Accueil | Blog | 5 lectures inspirantes en 2020

5 lectures inspirantes en 2020

5 lectures inspirantes en 2020

Les livres ont ce pouvoir de nous plonger dans le cerveau de quelqu’un d’autre. Que ce soit de la fiction ou non, en nous faisant voir le monde sous une toute autre perspective, ou encore de nous faire découvrir des disciplines ou thèmes jusqu’alors dont nous n’avions pas connaissance. Je suis une véritable bookworm, rat de bibliothèque. Ceci étant je conçois tout à fait que cela ne soit pas l’activité favorite de tout le monde ! Aussi, je souhaitais vous proposer une deuxième sélection 5 lectures inspirantes en 2020 pour stimuler sa créativité et ouvrir son regard à d’autres perspectives.  Une véritable nourriture de l’esprit, qui je l’espère vous inspirera pour préparer cette belle décennie qui s’offre à nous.

L’année dernière je vous proposais une sélection de livres et podcasts de ‘pur’ développement personnel, afin de s’initier ou re-visiter les basiques mais non moins puissants de l’auto-réflexion et du selfcare. Cette fois, je vous propose cinq lectures, très éclectiques, qui m’ont profondément marquée dans ma vie et faite réfléchir à mes valeurs, à ma place dans la société, à son fonctionnement ; mais aussi à m’introspecter en réalisant l’impact du mental sur le corps (et réciproquement).

Ready ?

Pour commencer, deux classiques à découvrir ou à redécouvrir :

#1 Sa Majesté des Mouches, William Golding (1954) :

Cette fiction a été écrite au milieu du 20ème siècle, et pourtant la problématique qu’elle aborde est si contemporaine. Je me demande d’ailleurs si cela n’aurait pas inspiré l’histoire de Hunger Games d’une certaine manière.

Sa majesté des mouches, c’est l’histoire d’une bande de jeunes garçons naufragés sur une île perdue au milieu du Pacifique. Après une brève période d’euphorie loin des règles et de l’autorité de leur pensionnat, ces enfants réaliseront que pour survivre il faut s’organiser… et forcément ils répliqueront le seul modèle qu’ils connaissent.

Sauf que ce sont des enfants, et que la raison fait encore moins partie de l’équation que pour des adultes.

Ce roman est une allégorie assez glaçante de la vision de la société qu’avait l’auteur. Quand on voit l’évolution depuis il est difficile de lui reprocher son pessimisme… Toutefois, plutôt que de céder au cynisme ou défaitisme ambiant, de se donner les moyens d’agir mieux, tel que l’on imagine notre « higher self », notre nous profond idéal, se comporter avec les autres.

#2 1984, George Orwell (1950) :

Une autre dystopie d’anticipation incontournable : le très célèbre 1984. « Big Brother is watching you » (Big Brother vous regarde). C’est le rappel que les citoyens de ce régime totalitaire de la pensée pouvait lire à chaque coin de rue. Perturbant quand on sait qu’un demi-siècle après avoir été écrit, une télé-réalité portera ce nom : big brother…

Fiction plus vraie que nature ?

Imaginez un monde post guerre nucléaire, dans les années 80’, où le contrôle de l’Etat est tel que même la langue est retravaillée afin de remodeler et contrôler les pensées, la novlangue. Le Ministère de l’Amour qui abrite la Police de la Pensée, le Ministère de la Vérité, en charge de la censure et de sélectionner l’Histoire qui sera retenue, etc… Le récit met un scène un individu lambda qui prend le risque inconsidéré de … rédiger un journal intime, mettre des mots sur ses sentiments, ses émotions, dans cette dictature oppressive, rien de plus dangereux.

Une œuvre majeure qui force la réflexion en 2020, à l’ère de la reconnaissance faciale et de l’hyper-connexion.

A l’heure aussi des fakes news et des tribunaux populaires à la sauce twitter, facebook et autre. Je suis moi-même sur plusieurs réseaux sociaux, et après les avoir longtemps boudés je crois sincèrement qu’ils peuvent être vecteurs de beaucoup d’interactions positives. Cela n’empêche toutefois pas d’y porter un regard critique, notamment en ce qui concernant les données personnelles, et justement de les utiliser avec intention, conscience et prudence afin de les subir le moins possible.

couverture cahier coaching offert

Recevez votre cahier de coaching gratuit !

7 jours pour clarifier votre projet de vie et amorcer un plan d’action

En cours…
Parfait, votre inscription est enregistrée (rdv dans votre boîte mail !)

Ensuite je vous propose deux livres un peu plus scientifiques, mais dont l’objet n’est absolument pas technique mais plutôt d’encourager une mise en action et/ou de l’introspection sur son fonctionnement quotidien.

#3 Le Cerveau de Bouddha (Bonheur, amour et sagesse au temps des neurosciences), Rick Hanson, PhD et Dr Richard Mendius (2009)

Bien que beaucoup plus populaire aujourd’hui qu’il y a dix ou quinze ans, la méditation reste pour beaucoup une pratique réservée aux Bouddhistes et à une poignée de fanas du bien-être et du développement personnel. Je peux tout à fait comprendre ces préjugés, j’avais les mêmes avant de vraiment chercher à comprendre ce que c’était ; et je considérais aussi que le Yoga c’était trop mou pour moi… Entre croyance, préjugés et arrogance la limite est fine non ? 🙂

Bref, j’ai lu ce livre sur conseil d’une amie et j’ai adoré cette approche scientifique, pragmatique, de cette pratique spirituelle (de l’ordre de l’esprit, je n’ai pas dit religieuse).

Re-câbler son cerveau ?

Les études démontrant la pléthore de bienfaits physiques, physiologiques et mentales sont très nombreuses. Mais pour l’essentiel, elles sont tellement techniques qu’elles sont réservées aux professionnels de la médecine. Tandis qu’ici, les auteurs vulgarisent les mécanismes mis en œuvre dans notre corps et notre cerveau dans les diverses émotions que l’on ressent. En expliquant comment re-câbler ou re-paramétrer son cerveau, on peut le rendre plus enclin au bonheur, à la positivité et à la sérénité, grâce à la pratique contemplative. C’est-à-dire, par la méditation mais aussi la puissance de l’intention, de la présence et pleine conscience dans nos actions du quotidien.

Il y a quelques parties techniques que l’on peut tout à fait sauter. (Mais je dois dire que je n’étais pas peu fière de parler de système limbique à mon père médecin, moi qui ne faisais pas la différence entre un atome et une molécule à quelques jours du bac de SVT ! C’était il y a longtemps mais quand même !).

J’ai trouvé ce livre extrêmement utile pour mettre des mots sur les mécanismes des émotions qui nous envahissent et peuvent nous laisser avec ce sentiment d’impuissance désespérante.

Comprendre permet de mieux accepter, et puis d’agir (quand on est prêt).

#4 Le meilleur anti-douleur c’est votre cerveau, Pr John Sarno (1999)

Je trouve le titre original encore plus parlant : “The mindbody prescription : healing the body, healing the pain”. Mindbody n’est pas un mot anglais, mais créé pour l’occasion, l’esprit et le corps ; tandis que pain désigne tant les douleurs physiques que psychologiques ou mentales.

« Si vous avez mal au dos, au cou, aux épaules, souffrez de migraines, de maux de ventre, d’une tendinite, de fibromyalgie, bref si la douleur empoisonne votre vie, alors ce livre va changer votre vie ». Il l’a fait pour moi, et des milliers d’autres personnes pendant les quarante ans d’exercice de ce professeur en rhumatologie.

Son postulat : les émotions inconscientes et refoulées provoquent une douleur physique par détournement.

Attention ce livre n’est pas anodin !

Il remet en cause beaucoup de certitudes profondément ancrées en nous, mais pas seulement, dans la société et même chez le personnel soignant. Il n’est pas facile d’admettre que l’on porte ces émotions refoulées, d’autant qu’elles ne sont pas conscientes ; contrairement à un burnout ou une dépression par exemple où les causes sont souvent identifiées.

J’en ai déjà parlé à plusieurs reprises, les effets négatifs d’un stérilet ont pourri ma vie du jour au lendemain. Pendant près de deux ans.  Je n’ai jamaisconsidéré l’éventualité d’une cause psychosomatique avant ce livre. Les médecins eux-mêmes m’expliquaient les causes X, Y et Z. Pourtant la guérison fut extrêmement lente… jusqu’au jour où j’ai fermé la dernière page du livre.

Depuis je mène des recherches sur les effets placebo et nocebo ; et je dois dire que je suis stupéfaite de ce que l’esprit peut provoquer dans le corps.

Que vous souffriez d’une douleur chronique ou non, de difficultés psychologiques ou non, je recommande vivement ce livre par prévention. La douleur touche tous les humains à un moment ou l’autre de leur vie, à plus ou moins grande échelle. Ainsi chacun est concerné.

Et pour finir, je vous propose un livre pas banal de développement personnel et professionnel :

#5 Reboot, leadership & the art of growing up, Jerry Colonna (2019)

Ce dernier ouvrage n’est pas (encore) disponible en français malheureusement, mais c’est un des livres qui m’a le plus marquée l’année dernière et je ne pouvais pas ne pas le recommander ! J’ai découvert ce coach américain lors d’un podcast de Tim Ferris qui s’intitulait : Jerry Colonna, le coach à l’araignée. Je suis arachnophobe, alors je l’ai écouté (logique implacable je sais !).

J’ai été très émue par sa force, et sa vulnérabilité.

Entendre cet homme parler de ses succès professionnels comme de la tristesse qui le rongeait à l’intérieur, et toutes les contradictions que cela pouvait induire a été très inspirant… C’est ce cheminement qui lui permettra d’accepter ses fragilités comme partie intégrante de qui il est. C’est ainsi qu’il trouvera cette forme de tranquillité même dans l’inconfort.

Ce livre n’est pas un guide pratique du leadership. Il n’explique pas non plus comment faire son job mieux, plus efficacement, ni rien de tout ça.

Non, Jerry nous propose dix grands questionnements, un par chapitre, qui font partie de ce qu’il appelle ‘radical self-inquiry’ (introspection radicale). Ce cheminement d’introspection personnelle est la forme la plus pure du coaching en réalité. C’est en expérimentant par soi-même que l’on peut vraiment grandir et s’émanciper de ses schémas obsolètes. J’ai adoré ce livre autant comme coachée que coach ; et je ne peux que le recommander à tous ceux à l’aise en anglais.

Voilà pour cette sélection qui m’aura permise de replonger avec plaisir dans ces ouvrages ! J’aimerais beaucoup avoir votre avis sur ces titres, lesquels vous tentent ou peut-être en connaissez-vous déjà ; ou encore en avez- d’autres à suggérer pour cette année ? Rendez-vous en commentaires 🙂


Vous pouvez aussi prendre Rendez-vous directement avec moi ou encore venir échanger en live sur Instagram 🙂


Je m'abonne à la newsletter & je reçois mon cahier coaching gratuit :
7 jours pour clarifier son projet de vie !

22 commentaires sur “5 lectures inspirantes en 2020”

  1. Merci pour cette sélection ! Je me laisserais bien tentée par “Le meilleur anti-douleur c’est votre cerveau”. Et sinon, je n’ai pas lu “Sa Majesté des Mouches” mais j’en ai énormément entendu parlé, en particulier avec ma mère. Ce livre l’a beaucoup marqué.

    1. Très heureuse que tu aies trouvé des titres qui t’inspirent Laura 🙂 Oui Sa majesté des Mouches ne peut pas laisser indifférent, et je suis toujours interpellée que les questions sociétales soient finalement si récurrentes même quand le contexte économique ou technologique change ! Et Le Meilleur anti-douleur c’est vraiment un incontournable, j’espère qu’il te plaira, n’hésite pas à m’en donner des nouvelles si tu le lis 🙂

    1. Avec grand plaisir Céline, quand on aime lire on aime partager aussi 🙂 Le meilleur anti-douleur vaut vraiment le détour et se lit facilement, n’hésite pas à me dire ce que tu en penses !

  2. Hello Farah, si tu aimes les dystopie et romand d’anticipation tu as Le Cercle je l’ai lu l’année dernière, sur fond de réseaux sociaux et de transparence on voit ce que le personnage principal est prêt à accepter c’est assez intéressant.
    J’ai du mal à lire ces derniers mois, je ne prends pas le temps et je ne sais d’ailleurs même pas quoi lire, mon cerveau tourne quasiment toute la journée et le soir j’ai parfois simplement envie de le poser et de ne rien faire lol

    1. Oh Elise ça a l’air passionnant merci pour cette recommandation, je cherchais un titre de fiction. Je comprends tout à fait ce que tu veux dire, et il peut y avoir des périodes c’est clair. Personnellement les fictions sont pour le soir avant de dormir (impossible de ne pas lire) et je réserve les essais/non fiction pour la journée sinon ils me font trop cogiter! Si cela te manque essaie en effet de trouver un thème léger ou qui te plaise pour que cela soit aussi relaxant que des séries (qui peuvent en réalité être stressantes!) ; et si justement tu as besoin d’un gros break cerveau… prend-le 🙂 cela reviendra quand tu le sentiras !

    1. Yasmine merci beaucoup pour ton retour. Si tu as une maladie chronique (et j’en suis désolée, j’espère que tu arrives à ne pas trop la laisser prendre toute la place…), je te recommande vraiment Le Meilleur anti-douleur. Moi qui suis une cartésienne à l’extrême force a été de constater que le psychosomatique existe bel et bien; et que cela n’a strictement rien à voir avec de l’hypocondrie (or quand un médecin nous dit c’est dans la tête; il fait plus référence à de l’hypocondrie qu’à du psychosomatique). J’ai commencé des recherches sur le sujet et notamment sur l’effet placebo (et son opposé nocebo), et des pensées produisent de vrais changement biologiques dans le corps, pour guérir comme pour nous rendre malade ! Au plaisir d’échanger sur le sujet 😉

      1. tu sais maintenant, je me suis fait une raison, et j’ai décidé d’arrêter de me laisser bouffer par ça. Même si ce n’est pas tous les jours facile. J’essaye d’avoir une meilleure hygiène de vie. Et le pilâtes et ma bouillotte sont mes meilleurs anti douleurs. Dire que je ne prends jamais de comprimé serait mentir, mais c’est vraiment quand la douleur est trop violente. La plupart du temps on cohabite. Et ça se passe mieux. Je ne sais pas si je suis très claire, mais je pense qu’avec ta manière de voir les choses tu devrais me comprendre.

        1. Je suis de tout coeur avec toi Yasmine et même si chaque situation est unique, je comprends l’état d’esprit que tu adoptes. De toute manière rien ne sert de batailler contre son propre corps on n’en a pas d’autre ! Si je peux juste te partager un retour de ma propre expérience mais aussi de nombreuses autres femmes avec qui j’ai pu échanger ; même dans la maladie il peut y avoir beaucoup d’enrichissement et la mise en place d’un nouvel équilibre aussi voire parfois encore plus épanouissant… En tout cas je pense que la lecture sur le cerveau comme anti-douleur pourrait vraiment être chouette 🙂 N’hésite pas à m’écrire si tu souhaites poursuivre notre échange 🙂 à bientôt !

          1. je suis tout à fait d’accord pour le cerveau, première exemple, si je suis fatiguée ou stressée les douleurs sont décuplées et j’aurais bon prendre tous les anti douleurs du monde, ça ne changera rien. C’est toujours un plaisir d’échanger avec toi

  3. Bonjour Farah !
    Merci pour cette super sélection. Je connaissais les 2 premiers mais pas les autres, c’est top ça va me donner un peu d’idées pour la suite de mes lectures 🙂 Je sens que je vais me laisser clairement tenter par le livre de Jerry Colonna !

    Ah et c’est marrant parce que je suis actuellement en train de lire “You are the placebo : making your mind matter” de Joe Dispenza, j’ai l’impression que ça se rapproche pas mal du livre de John Sarno dont tu parles ici.
    Et sinon ma dernière lecture coup de coeur c’est “Girl, Stop apologizing” de Rachel Hollis. J’ai beaucoup aimé son style et sa façon de présenter les choses sans aucun complexe et avec beaucoup d’humour. Je te le conseille si tu ne connais pas, ça donne vraiment un bon coup de boost et de motivation pour débuter l’année !

    1. Miléna merci infiniment de partager ces titres je suis extrêmement emballée par ces lectures que tu proposes ! Rachel Hollis je la suis sur instagram mais je ne l’ai jamais lue, et je dois dire que je suis curieuse de découvrir cette femme et son approche. D’autant que la culpabilité, s’excuser de ce qu’on est, est un sujet que j’étudie actuellement dans le cadre de mes accompagnements. Et alors vraiment top sur le placebo je cherchais justement un titre à ce sujet; et hop dans la liste 🙂 très belle semaine à toi!

    1. Très heureuse que cela ait suscité ta curiosité Lauriane, et oui je te recommande vraiment cette lecture ; à la fois puissante en terme de développement personnel mais aussi pour comprendre le schéma de fonctionnement d’un coach incroyable 🙂

  4. Hello ! Trop sympa comme article, j’adore les recommandations lectures ! Je ne connaissais et n’avait lu que 1984 (classique) mais je me note le premier titre et le livre sur la douleur ! J’en ai au dos et je suis curieuse de voir les effets de notre cerveau sur le corps… à bientôt 😉

    1. Merci infiniment pour ton retour Kristin, très heureuse que tu aies trouvé de l’inspiration ! Ce sont des lectures très différentes mais qui sont dans un certain sens très complémentaires. Et si tu as des soucis de dos je te le recommande vivement oui 🙂 je serais heureuse de savoir ce que tu en as pensé si tu le lis 😉

    1. Merci Morgane ! C’est une lecture hyper captivante, et qui permet de comprendre comment fonctionne notre cerveau et nos émotions de manière hyper concrète. N’hésite pas à me dire ce que tu penses !! Bisous 🙂

  5. Wow le #3 et #4 je vais me les procurer c est sur! C est complètement les sujets que je souhaite approfondir. Avoir une vision scientifique à un domaine spirituel et une vision psychologique et émotionnelle à des choses très scientifiques si on peut dire c’est le genre d approche qui me parle.

    Avoir différents angles de vue est hyper enrichissant. Cela demande aussi à être parfois de bons sceptiques.
    Merci pour cette liste!

    1. Seheno trop heureuse de ton enthousiasme. J’adore tes articles aussi qui approchent des sujets qui me passionnent par un autre angle qui se complète hyper bien 🙂 N’hésite pas à me dire ce que tu en auras pensé !!! 🙂

Laisser un commentaire